Prépa architecture Préparation aux écoles d'architecture

Le double-cursus architecte/ingénieur

A qui s’adresse le double-cursus architecte ingénieur ? Quelle école choisir ?
 
Ce double-cursus est une bonne opportunité pour des étudiants assez autonomes, qui n’ont pas peur d’être contraints par l’aspect technique. Il convient très bien à ceux qui veulent garder une forte composante scientifique ; mais dans les cursus traditionnels aussi, il y a de la construction et de la géométrie. Parmi les écoles d’architecture, certaines sont plus orientées vers les calculs que d’autres, même hors des double-cursus, par exemple l’ENSA Belleville, qui a la réputation d’être une école assez scientifique, y compris pour le cursus architecture
Avoir deux diplômes, et une habilitation HMONP (L’habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre) peut être un avantage solide pour ceux qui s’installeront à leur compte, mais il faut savoir que si vous êtes employé, souvent les entreprises ou cabinets choisiront de compléter votre travail d’architecte (même si vous possédez le double-diplôme) par l’expertise d’un ingénieur indépendant, pour des raisons évidentes de recul critique. Aussi, les différences ne sont peut-être pas si importantes pour ce qui est des débouchés professionnels mais le double-cursus reste profitable si c’est par goût pour les sciences que vous le choisissez.
 
Autrement dit, il ne faut pas raisonner par calcul stratégique en choisissant cette option, mais vraiment suivre ses goûts. En effet, la charge de travail supplémentaire est lourde, elle correspond aux enseignement de classes préparatoires scientifiques et demande un investissement conséquent de la part de l’étudiant. Ce double-cursus s’adresse donc à des étudiants motivés, prêts à s’investir plus que les autres, et à supporter un emploi du temps parfois très chargé. Il requiert aussi une grande aisance dans les matières scientifiques.
 
Quelles écoles ?
 
ENSA Paris-Belleville: en partenariat avec le CNAM, dès la première année sous la forme d’options. Les deux spécialités proposées pour le master en ingénierie sont « Ingénierie des structures » ou « Construction durable ». À noter: l’école propose également un double-cursus architecte-designer en partenariat avec l’ENSCI. 
 
ENSA Paris Marne-la-Vallée: le double-cursus est proposé au niveau Master. Les étudiants ayant validé le master « Structure et architecture » peuvent demander à rejoindre ce double-master, en partenariat avec l’Ecole des Ponts ParisTech. Une mise à niveau en mathématiques et méca à l’université est exigée, pendant le cursus ou après le PFE (Projet de fin d’études). 
 
ENSA Paris-La Villette: deux écoles partenaires sont proposées, l’ESTP et l’Ecole des ingénieurs de la Ville de Paris. Seuls les étudiants titulaires d’un bac S avec mention peuvent postuler à ce double-cursus. Le recrutement prend la forme d’un entretien avec un jury. En 2012, il y avait 45 places disponibles. Le jury propose aux candidats l’affectation qui lui semble la mieux adaptée (ESTP ou EIVP). La formation s’étale sur 7 ans. 
 
ENSA Bretagne: Partenariat avec l’INSA Rennes; le double-cursus va de la 2ème à la 5ème année d’étude. Les enseignements supplémentaires à valider, pour postuler en master Génie Civil et Urbain à l’INSA, représentent 450 heures de formation, c’est-à-dire 30 crédits. 
 
ENSA Nantes: conditions pour postuler: bac S mention Bien. Durant les trois premières années, les étudiants suivent des enseignements complémentaires qui correspondent aux notions étudiées en classes préparatoires scientifiques. La durée totale du cursus est de 6 ans et demi; l’école d’ingénieurs partenaire est Central Nantes. 
Point positif: pour ne pas surcharger les étudiants, les cours complémentaires sont compensés par des dispenses de certains cours du tronc commun.
 
ENSA Clermont-Ferrand: en collaboration avec Polytech’Clermont, un double-cursus architecte / ingénieur. Un autre programme est proposé, en partenariat avec l’université de Clermont: il conduit à un master professionnel d’aménagement des territoires. 
 
ENSA Toulouse: durant les deux premières années de licence, l’étudiant reçoit des enseignements complémentaires en mathématiques; à partir de la troisième année, 130 heures annuelles de cours complémentaires sont assurées à l’INSA. Ce premier master est complété d’un second master dans les locaux de l’INSA, avec une spécialisation en génie civil et urbain. Le cursus dure au total 7 ans. Point positif: l’ancienneté de cette formation (ce double-cursus a été mis en place dès 1996).
 
ENSA Lyon: Formation qui s’adresse aux étudiants entre la troisième et cinquième année du cursus d’architecture. Condition pour se porter candidat: baccalauréat S avec mention. Pendant les deux premières années, les étudiants reçoivent des enseignements pour les préparer à leur candidature au double-cursus, qui commence en 3ème année. Partenariat avec trois écoles d’ingénieurs lyonnaises, pour une validation de 450h d’enseignements spécifiques: l’INSA Lyon, Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat, et Centrale Lyon.
Point positif: la préparation sur deux ans dispensées par ces mêmes écoles, afin de donner les mêmes chances à tous les candidats de préparer au mieux la sélection en fin de deuxième année.  
 
ENSA Marseille: partenariat avec Polytech’Marseille. Le double-cursus dure 7 ans. La sélection se fait sur dossier: les résultats de Première et de Terminale sont étudiés, ainsi que la lettre de motivation. 
 
INSA Strasbourg: école d’ingénieurs, accessible sur concours après un an de classes préparatoires aux Grandes Ecoles, qui propose un double-cursus architecture. L’effectif de ce double-cursus est de 190 étudiants. Le point positif ? Les nombreux voyages d’étude.