Prépa architecture Préparation aux écoles d'architecture

Témoignage d’une étudiante à l’ENSA Paris Val de Seine

 

Portrait

 

              Quand as-tu décidé que tu voulais suivre des études d’architecture ?

J’ai décidé en première de suivre des études d’architecture.

 

              Quelle filière as-tu suivi au lycée ? Étais-tu bonne élève ?

J’étais en section S et bonne élève, mais pas excellente non plus.

 

              Pourquoi avoir choisi Val de Seine?

J’ai choisi VdS parce que c’était une des seules écoles qui proposait un enseignement particulier avec les différents systèmes d’ateliers, groupes de projet et studios ; mais j’avais également tenté de nombreuses autres écoles partout en France, et finalement c’est Val de Seine qui a choisi !

 

              Selon toi, quelles sont les caractéristiques de l’enseignement qui la distingue des autres écoles ? (+ ou – de calculs, lien avec l’ingénierie, débouchés public/privé, rapport au dessin à la main…)

 

Justement ce système d’atelier avec des profs « attribués » à chaque atelier, ce qui leur donne différentes philosophies d’enseignement et où l’on travaille dans un espace partagé avec des étudiants de chaque année. Du coup un système « solidaire » s’organise ou les plus anciens donnent des conseils aux nouveaux étudiants, et à la fin de l’année tout l’atelier donne un coup de main pour aider ceux qui passent leur diplôme (maquettes pour les licences et aide sur l’ordinateur pour les master). Au niveau de l’enseignement il diffère donc vraiment d’une structure à l’autre, dans le mien nous nous intéressons également beaucoup à l’urbanisme.

 

              Comment as-tu préparé l’épreuve d’admission du concours ?

Lorsque je suis entrée dans l’école il n’y avait pas encore de concours, c’était seulement sur dossier avec cv, lettre de motivation etc. mais je crois qu’ils ont changé depuis et qu’il y a maintenant des sélections avec des entretiens.

 

              Quels conseils donnerais-tu à un élève de Terminale qui s’apprête à passer les concours d’écoles d’architecture ?

Pas facile : je crois qu’une personne vraiment motivée et intéressée par l’architecture, qui a essayé de rencontrer des architectes ou d’autres personnes en lien avec ce métier a sa chance. Dans mon atelier il y a des étudiants qui ont fait S, ES ou L au lycée ou bien encore STI, un an de fac de médecine, histoire ou autre, voir plus âgés, étrangers… Il n’y pas de profil type, il faut se donner à fond, montrer qu’on a quelque chose de particulier.

 

 

La scolarité à ENSA Paris- Val de Seine

 

              Raconte-nous une semaine type (soit de première année, si tu t’en souviens, soit de cette année) : matières, sorties / temps libre, déjeuner dans l’école ou dans le quartier, le week-end projets ou repos ?

 

Je suis en Erasmus cette année ; donc d’après mes souvenirs : amphis ou TD deux à trois jours dans la semaine – moments relativement tranquilles, chaque temps libre est passé à l’atelier qui est un peu comme une 2e maison (avec micro-ondes, frigos, lavabos, cafetières, etc, coins tranquilles pour se reposer, d’autres pour travailler, musique, indispensable pour la bonne ambiance). On y travaille le projet et on peut toujours bénéficier de bons conseils, en cas de besoin, jusqu’à 21h quand les rendus arrivent. Deux jours consacrés au projet dont un où l’on voit le prof (corrections, rendus…), presque tous les vendredis soir on organise un apéro (plus trop dans l’atelier.. les règles ont changé avec le temps dans l’école.. ). Sinon j’étais aussi dans une fanfare J donc une répèt’ par semaine !

 

              Est-il possible d’avoir un job en parallèle d’une école d’architecture ?

Je n’aurai pas pu mais je connais plusieurs étudiants qui le font.

 

              T’es-tu sentie perdue à un moment de ta scolarité à cause du niveau d’exigences de l’école ?

Il y a des moments ou le rythme du projet est très soutenu et le prof a des exigences très fortes… dans ce cas on dort très peu et on essaye de tenir le coup au mieux mais ca peut décourager au bout d’un moment !

 

              Comment se passe la relation avec les nouveaux ? Y a-t-il un parrainage systématique ? Les premières années participent-ils aux projets des plus anciens ?

Au début de chaque année les nouveaux sont « présentés » à l’atelier mais il s’agit juste de quelques questions pour se connaître avec un apéro, ensuite la première semaine de chaque semestre il y a un workshop avec des équipes inter-année, il y a un parrainage en mai en général, une fois que tout le monde se connaît bien, pour continuer le système de « familles » qui existe dans l’atelier et qui constitue les équipes qui vont aider celui ou  ceux (donc de chaque « famille ») qui passe son PFE (ndlr : projet de fin d’études) début juillet.

 

              Quel est le projet le plus marquant que tu aies réalisé au cours de tes années à Paris-Val de Seine ?

Un projet en licence 3 qui est parti de l’analyse et projet urbain sur un immense territoire jusqu’aux logements en passant par le quartier et l’îlot : très intéressant mais un boulot monstrueux.

 

              Quelque chose à ajouter…?

Actuellement en Erasmus j’ajouterai juste que l’école propose vraiment de nombreuses possibilités de partir à l’étranger aussi, ce qui donne une super ouverture et que ceux qui ne partent pas peuvent toujours changer d’atelier ou de structure, donc chacun peut choisir son chemin comme il le sent, ce qui est vraiment positif ! (Je ne veux plus retourner à Paris, l’Allemagne c’est trop bien J !)