École d’architecture de Paris-Est (Marne-La-Vallée) : pourquoi et comment l’intégrer ?

Publication:   Dernière modification: 

Un cadre de vie en accord avec le profil de l’école

Un espace de travail de qualité en banlieue est

L’école est située sur le cluster de la cité Descartes, pôle d’excellence comprenant l’école des Ponts Paris Tech, l’école d’urbanisme de Paris, l’université de Marne-La –Vallée, retenu dans le projet du grand Paris pour sa vocation métropolitaine dédiée à la ville durable. Cette situation permet aux étudiants de travailler dans un périmètre d’observation privilégié porteur de toutes les problématiques urbaines contemporaines.

Avec 600 étudiants, dont 113 en L1, l’école de Paris-Est est une petite école réputée familiale.

L’école  est ouverte tous les jours de 8 à 22h. Fermée les week-end et jours fériés.

 

Une école fonctionnelle et agréable

Le bâtiment conçu par Bernard Tschumi en 1998 offre un espace idéal pour le travail et les événements liés à l’architecture.

La situation de l’école en banlieue, si elle peut parfois décevoir le féru de vie parisienne puisqu’elle est située à 40 minutes de transport du centre de Paris dans un campus plutôt désert soirs et week-ends, va de pair avec l’enseignement des problématiques urbaines contemporaines qui y sont étudiées.

 

Une vie étudiante dynamique avec plusieurs associations

*BDS : bureau des sports.

*Archi flou : organisation d’expositions.

*Préalab : missions pédagogiques au sein de structures professionnelles en lien avec l’enseignement de l’école.

*La charrette : réception de légumes et fruits locaux pour une alimentation saine des étudiants.

*La caravane gonflée : travail autour d’une vielle caravane pour en faire une scène escamotable.

*Alumni  Marne Archi : association d’anciens élèves de Paris-Est.

*Parlement étudiant : réflexions sur la future université Gustave Eiffel.

Vue extérieure de l'école nationale d'architecture de marne la vallée

Une école calée sur les problématiques urbaines de notre époque

 Le projet pédagogique

Il se fonde sur une conception de l’architecture engagée dans la transformation de la ville et des territoires car pour ses créateurs, l’architecture est avant tout un acte de transformation de la ville et du territoire et une discipline transversale en interaction avec l’urbanisme, le paysage et l’ingénierie ; c’est pourquoi l’école donne beaucoup d’importance à la construction puisqu’elle contribue à définir l’architecture en termes d’ordre de grandeur et de systèmes constructifs.

 

Ouverture et échanges

Un temps fort dans l’année permet une verticalité (mélange d’étudiants de licence et de master) pour un meilleur apport réflexif et critique sur des réflexions transversales au territoire, à la ville et à l’architecture. Cette ouverture est étayée par des échanges avec des personnalités extérieures du monde de l’architecture. L’école de Paris-Est est en questionnement constant sur sa pédagogie et l’ajuste en fonction des mutations de la société.

 

 

Un choix très vaste dans la personnalisation de parcours

Une L1 classique mais axée urbanisme et paysage

La L1 propose 50% de projet et 50% de théorie et se découpe en quatre domaines :

  • Histoire et théorie de l’architecture.
  • Construction.
  • Territoire (Urbanisme et paysage).
  • Représentation (Croquis).

La licence se conclut par un rapport d’études comme dans toutes les écoles d’architecture de France.

Une licence professionnelle possible

Une licence professionnelle : assistant à chef de projet en aménagement de l’espace (ACPAE) est proposée.

 

Une voie ouverte à l’apprentissage pour les L3 et les élèves de master

Cette formation permet à 20 élèves de L3 sélectionnés sur leur niveau d’excellence en projet et leur motivation (car le rythme de travail y est soutenu), de se confronter au monde professionnel, de financer leurs études et d’optimiser leurs chances de trouver un poste qui leur plait ensuite.

Cette formation est ouverte à tous quelle que soit l’école d’architecture d’origine.

 

Un master qui propose 4 filières au choix :

Le master permet à l’étudiant d’acquérir une pensée critique sur l’architecture, il s’organise en 4 filières d’approfondissement ; chaque filière exprime une position idéologique particulière :

  • Architecture et Expérience dirigée par Éric Lapierre réflexion théorique sur la conception architecturale.
  • Fragments dirigée par Ido Avissar : interrogation sur l’architecture à travers son rapport à la métropole et au territoire.
  • Transformation dirigée par Paul Landauer : exploration des problématiques architecturales liées au recyclage et au réemploi du bâti.
  • Matière à Penser dirigée par Marc Mimram : travail sur la construction. Au sein de cette filière est proposée la formation :
    • Structure et Architecture, formation de 2 ans avec l’Ecole des Ponts Paris Tech (ENPC) pour acquérir une culture en matière de structures appliquée à l’architecture et s’initier au calcul inhérent à la construction.Les étudiants peuvent ensuite, sous certaines conditions, poursuivre leurs études à l’ENPC pour acquérir le diplôme d’ingénieur.Ils s’engagent alors sur trois années d’études supplémentaires pour obtenir le diplôme d’ingénieur. Une première sélection sur dossier et un entretien à l’École des Ponts sont organisés pour s’inscrire à une formation scientifique de l’UPEM (Université Paris-Est Marne-La-Vallée). À l’issue de cette année, les étudiants sont sélectionnés pour s’inscrire à l’École des Ponts en vue de l’obtention d’un Projet de fin d’études (PFE) ingénieur.

 

Deux doubles diplômes possibles

  • Un double diplôme avec l’école de paysage de Blois (INSA Centre Val de Loire) :

Le but est de considérer les projets d’aménagements comme des lieux de rencontre entre architectes et paysagistes. La formation est de 7 ans.

La sélection se fait en L2 pour les étudiants de Paris-Est et en Cycle préparatoire d’études en paysage 2ème année (CPEP2) pour les élèves de l’école de paysage, sur dossier de travaux personnels et entretien individuel devant un jury de deux enseignants représentant chaque école.

 

  • Un double diplôme avec le Chili (Université Diego Portales à Santiago) :

Proposé en M2, il présente la particularité d’offrir une formation en construction parasismique dans l’université chilienne.

 

Deux DSA (diplôme supérieur d’architecture) possibles

Le diplôme supérieur d’architecture (DSA) s’intègre après le projet de fin d’études (PFE) ou un master admis en équivalence, c’est une formation spécialisée de 3ème cycle.

  • DSA architecture urbaine :

D’une durée de 18 mois, cette formation à visée professionnelle, qui s’intègre après le diplôme de fin d’études (PFE) à l’Urban Design et au Landscape architectural donne une spécialisation dans le domaine de l’aménagement des villes et de la transformation des territoires à différentes échelles.

 

  • DSA MOA (maitrise d’ouvrage architecturale) :

Architecture et maitrise d’ouvrage architecturale et urbaine en partenariat avec l’ENSAPB (Ecole d’architecture de Paris-Belleville).

 

Le DPEA PoCa (post-Carbone)

Le diplôme propre à l’école d’architecture (DPEA) s’intègre après le projet de fin d’études (PFE), c’est une formation spécialisée de 3ème cycle.

Cette formation d’un an en relation avec l’école des ponts Paris Tech, questionne les mutations qui redéfinissent les conditions aux limites de l’architecture : chocs entre climat, usages, matières, énergie et savoirs.

L’importance  donnée à l’anglais

Le diplôme d’architecte d’état ne sera validé après le PFE (projet de fin d’études) que si l’étudiant a  obtenu le TOEIC avec un minimum de 750 points.

 

De nombreuses destinations offertes en mobilité

Une trentaine de destination est offerte pour la mobilité.

Comment l’intégrer

L’école de Paris-Est se veut ouverte au plus grand nombre, et comprend 26% de boursiers.

La phase d’admissibilité

Est basée sur :

  • Le dossier scolaire de l’élève avec les notes aux épreuves anticipées de français.
  • La lettre de motivation.

 

La phase d’admission

L’entretien se base sur le questionnaire de motivation suivant, que l’élève devra préparer avant sa venue.

  1. L’architecture n’est pas une discipline enseignée au lycée, comment s’est manifesté votre intérêt pour cette matière ?
  2. L’architecture n’est pas une discipline isolée, elle établit des liens avec d’autres (sciences et arts) ; quels sont selon vous les plus importantes ? Pourquoi ?
  3. Votre choix se porte sur l’école d’architecture de Paris-Est pour quelles raisons ?
  4. Pouvez-vous évoquer une œuvre (puisée au sein de la littérature, du cinéma, des arts plastiques, des arts vivants, etc…) qui selon vous, établit des liens avec l’architecture ?

Les réponses sont limitées à 10 lignes/ 800 signes environ pour les 3 premières questions et libre pour la dernière question.

Pratique

L’école est située au 12, avenue Blaise Pascal Champs sur Marne 77420 Champs-sur-Marne.

RER A : Noisy champs.

Vous voulez devenir architecte mais vous ne savez pas quelle école vous correspond ?  Nos professeurs sont là pour vous aider à trouver la vôtre et réussir à l’intégrer !