Pourquoi et comment intégrer l’école d’architecture de St Étienne ?

Publication:   Dernière modification: 

Un cadre de vie en lien avec ses enseignements

Une école au cœur des problématiques urbaines

 Installée depuis sa création (1971) dans une ancienne rubanerie  du 19ème siècle, l’école donne sur la place Jacquard en cœur de ville.

En 2005, elle fit l’objet d’un projet de rénovation extension conduit par François Bouchaudy qui lui donna une identité architecturale cohérente avec l’histoire du lieu et sa fonction.

Sa localisation dans l’hypercentre expose les élèves d’emblée aux problématiques urbaines, sociales et sociétales.

Elle offre 5300m2 pour 600 étudiants inscrits.

façade de l'ENSA St Etienne
@garbougnat

Une vie étudiante dynamique

Riche d’une dizaine d’associations, l’école encourage la valeur formatrice de l’engagement des étudiants reposant sur le volontariat et l’envie personnelle de s’investir dans la vie de l’établissement.

  • Bureau des architectes : favoriser les échanges entre les étudiants
  • Archimatos : coopérative pour l’achat de matériel
  • Imhotep : association de solidarité internationale
  • Focus : étudiants intéressés par la photographie
  • Villebrequin : association à vocation pédagogique et économique de type junior entreprise
  • Bistanclac : association favorisant les liens entre architecture et musique
  • La Charrette : expérimentation à l’échelle 1 de la transformation d’un lieu
  • Bim’se : concours collaboratif associant étudiants et acteurs de la construction
  • Sportecture : multitude de sports 2h/semaine à la salle omnisports
  • UNEAP : union nationale des étudiants en architecture et paysage

Ressources

  • Centre de documentation important
  • Atelier maquettes
  • Service informatique
  • 3 salles informatiques en libre accès en journée et soirée
  • Service de reprographie
  • Espace d’exposition sonorisé

Singularités de l’école

Double cursus architecte/ingénieur

Formation en 7 ans au double diplôme de :

  • L’école d’architecture
  • L’école nationale d’ingénieur de Saint-Étienne

Diplôme franco-colombien

En partenariat avec l'Universidad de San Buenaventura de Medellin.

Le double diplôme permet aux étudiants de finaliser leurs études dans l’un des deux établissements.

Après avoir passé leur 4e année en échange, si leurs résultats scolaires le permettent et s’ils le souhaitent, les étudiants peuvent réaliser une année supplémentaire d’échange.

Les projets de fin d’études sont encadrés par les 2 établissements, et soutenus simultanément dans les 2 établissements. Une période de stage, dans l’un des deux pays complète le cursus.

Une école engagée

L’école est sensible à la diversité, à la prévention des discriminations et à l’égalité professionnelle entre les  femmes et les hommes. Elle bénéficie d’une double labellisation diversité/égalité : une 1ère en France.

L’école accueille 35 à 40% de boursiers et prête du matériel informatique.

Elle aide les élèves à se loger.

Les voyages pédagogiques sont gratuits pour les étudiants.

Davantage de place donnée au projet

L’enseignement du projet occupe 2 jours par semaine : c’est une singularité propre à l’école.

L’atelier de projet est le lieu de synthèse des savoirs car il articule conduite de projet avec dessin, histoire et théorie de l’architecture, géométrie appliquée, construction, arts plastiques, sciences humaines et sociales.

Pluralité de masters en 2e cycle

4 domaines d’études en master

  • Espaces Aberrants – Temps de Crises – Architectures Paradoxales
  • Architecture, Urbanismes, Territoires
  • Formes, Architectures, Milieux
  • Habitat, Culture, Environnement

1 mention de master

 Ville et environnements urbains, parcours espaces publics et ambiances (EPAM) en partenariat avec l’Université de Lyon.

Cette spécialité porte sur la diversité des problématiques et enjeux gouvernant l’évolution des villes et environnements urbains.

Accessible en master 1 en double cursus.

Mobilité

30 conventions d’échanges avec des écoles étrangères.

Un 3ème cycle en lien avec l'évolution des territoires

  • Transformations est le groupe de recherche en formation (GRF) axé sur la transformation des villes et des territoires post-industriels et celle des territoires ruraux.
  • Doctorat

Comment l’intégrer

Toutes les candidatures dont les moyennes sont de 11/20 minimum sont étudiées.

Le calcul de la moyenne se fait par extraction des notes entrées sur Parcoursup (classe de 1ère, terminale, baccalauréat).

Toutes les  notes ont un coefficient 1.

Lettre de motivation, appréciations bulletin et fiche avenir, évalués sur 100 points

Expression : /20

Argumentation : /20

Motivation : /20

Appréciations portées au bulletin scolaire : /20

Appréciations portées sur la fiche avenir : /20 (dans le cas où la fiche avenir n’est pas renseignée, la note de l’appréciation au bulletin scolaire est reportée)

Avis général du jury sur 200 points

Les candidatures sont examinées par 2 jurys, sans concertation : Un des deux jurys est un enseignant en projet d’architecture, l’autre, un enseignant d’une autre discipline.

Une moyenne est effectuée entre les résultats obtenus. Cette moyenne permet d’établir un classement qui constitue la liste d’appel des candidats à l’entrée à l’ENSASE. Les candidats n’ayant pas obtenu la moyenne à l’évaluation de leur dossier ne sont pas classés, et ne seront donc pas appelés.

Plus de 50 % des jurys sont paritaires homme/femme.

Précisions concernant le projet de formation motivé :

Pour l’ensemble des postulants à l’École nationale supérieure d’architecture de Saint-Étienne, le Projet de formation motivé à compléter sur Parcoursup doit être rédigé (15 lignes maximum pour chaque question) sur la base de ces deux questions :

A/ Classez 3 éléments du “Cadrage national des attendus – formation Architecture”, qui vous paraissent les plus importants et justifiez votre choix.

B/ Qu’est-ce qui motive votre candidature pour l’École nationale supérieure d’architecture de Saint-Étienne ?

Pratique

L'école est située au
1, rue du Buisson
BP 94
42003 Saint Étienne cedex 1